> Accueil

NIGER - Au fil du voyage ...

L'épopée africaine de Virgile Charlot : épisode 6

De Saint Louis (Sénégal) à Diffa (Niger), la longue traversée horizontale du Sahel fut chaude. Très chaude...

 

Décidé à éviter le Nigeria et à passer par N’Djamena au Tchad, il me fallait donc contourner le lac Tchad par le Nord. Un désert brûlant dépourvue de pistes ;  Une boucle de 700 kilomètres qui m’a contraint à grimper dans un véhicule. Et le hasard a voulu que Lobé, un Tchadien venu de France par l’Algérie et le Niger passe par là… avec une Renault Safrane. Inutile de préciser que cette traversée s’annonçait imprévisible avec un pareil véhicule, même si Lobé s’était procuré les services d’un chauffeur connaissant le désert et les techniques de désensablement. Mais c’était ma seule chance de franchir cet impossible passage…

J’ai vécu un moment fort en découvrant le lac Tchad qu’on m’avait dit quasi-disparu. A Bol, ville du désert sur les rives du lac, je me suis retrouvé face à cette étendue liquide bordée de verdure et de pirogues de pêcheurs. Une vision magnifique.

En quittant le sud Sahel et N’Djamena, la saison des pluies à l’amorce, je pensais me retrouver rapidement dans un monde végétal s’étirant vers le ciel. Même si la rupture n’est pas immédiate, des plaines verdoyantes viennent peu à peu rompre la sécheresse et le sable. Il pleut souvent et beaucoup. Ces longues plaines monotones annoncent un changement de monde à mesure qu’on fond vers le sud. Des lambeaux de forêt apparaissent peu à peu. On sent que l’immense forêt du bassin du Congo approche.

Mots Clés